La sous-préfecture de Gouécké où est né Ebola est isolée du reste de la Guinée

0
Barrage sur la route de la sous-préfecture Gouécké

Suite à résurgence de l’épidémie d’Ebola en Guinée, les autorités administratives ont pris des mesures radicales pour limiter sa propagation. Ce mercredi 17 février 2021, l’Agence nationale de sécurité sociale (ANSS) a annoncé la mise en exécution de ses mesures.

Des barrages sanitaires sont installés au niveau des point d’accès de la sous-préfecture de Gouécké où le premier a été identifié.

« En application des directives du Gouvernement pour la riposte contre #Ebola, les agents de la protection civile ont procédé à la mise en place des cordons sanitaires à la sortie et à l’entrée de Gouéké. Il faut souligner que la protection civile appui le ministère de la santé dans le cadre de la riposte à toutes les épidémies avec des directives claires. C’est le fruit du soutien des SAL à travers le projet Prepline mis en œuvre par OIMguinee », a écrit l’ANSS sur sa page Facebook.

A lire aussi   Consultations nationales : voici le message du barreau de Guinée

Focus woulanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici