Fonction publique : 14 000 agents engagés et payés, mais non postés

0

Un véritable labyrinthe. Le Ministère du travail et de la fonction publique a décelé des dysfonctionnements et non des moindres dans le cadre de l’assainissement du fichier de la fonction publique guinéenne. Des milliers d’agents engagés et payés par l’État ne sont mas à leurs postes.

La révélation a été faite ce mercredi, 1er décembre, lors de la réunion ténue entre le ministre du travail et de la fonction publique et les directeurs des ressources humaines (DRH) des services publics du pays.

« Dans son allocution, M. Julien YOMBOUNO s’est félicité de la retraite des agents en fin de carrière (6300) et demande à apporter des corrections quant à la liste des agents indûment mis à la retraite. Le Ministre demande également d’actualiser la liste des rétractables de 2020, parce qu’une seconde vague de retraite est aussi attendue. Il exhorte les DRH d’identifier tous les agents rétraitables ainsi que les matricules anachroniques. Cette fois, les gestionnaires des ressources humaines doivent faire preuve de leur impartialité pour mener à bien ce travail qui est le leur car l’assainissement des fichiers n’est jusqu’ici pas très satisfaisant. On décèle 14 000 agents engagés et payés mais non postés. Voilà quelques cas sur lesquels les DRH doivent faire le point », indique le service de communication du Ministère du travail et de la fonction publique.

A lire aussi   La Guinée crée un Groupement des Forces d'Intervention Rapide (GFIR) contre le terrorisme

Par ailleurs, le chef du département du travail et de la fonction publique souligne que les mutations des agents partout à l’intérieur du pays lui tiennent à cœur parce que selon lui, c’est dans les zones rurales que les besoins se font le plus sentir.

Mediaguinee

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici