Des jeunes de Kaporo-rails accuse le ministre Ibrahima Kourouma, d’avoir baillé leur maison de jeune

0
Des jeunes manifestent à Kaporo-rails

Le quartier Kaporo-rails est l’un des quartiers de Conakry qu’ont pas de maison de jeune. Mais contrairement à certains quartiers aussi, Kaporo-rails, jusqu’au là avait domaine pour sa maison de jeune. Malheureusement, selon les jeunes de ce quartier, l’Etat a baillé ladite parcelle à un particulier.

« L’Etat est représenté par Ibrahima Kourouma, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, et le domaine a été adonné à un particulier du nom de Mamadou Mouctar Barry, commerçant demeurant au quartier Cobaya, pour un bail de 40 ans, moyennant une redevance de 21 millions 224 mille francs. Avec pour ingénieur Lamine Diakité », a expliqué Aboubacar, citoyen du quartier.

Pour obtenir leur maison, ces jeunes ont organisé une manifestation, ce dimanche 14 mars dans le quartier. « Nous manifestons aujourd’hui pour la restauration de notre maison des jeunes, un endroit qui était octroyé aux jeunes du quartier. Ils ont attendu juste deux mois après la mort du doyen, il y a un particulier qui vient prendre », regrette-t-ils.

A lire aussi   Bea Diallo, ministre des sports : " On s'en fou d'organiser la CAN...mais..."

« Nous réclamons qu’on nous restitue notre terrain qui doit abriter notre maison des jeunes. Et à partir de la semaine, qu’on commence la construction de notre maison des jeunes. Nous sommes des citoyens de Guinée et de Conakry. On a droit à une maison des jeunes », insiste-t-ils.

Ils estiment que : « Cette terre appartenait à la jeunesse, elle a été octroyée par l’État. On a des plans qui prouvent que le lotissement de ce quartier a été fait par Bany Sangaré. Et dans le lotissement, ce domaine a toujours été réservé pour la jeunesse, pour une maison des jeunes ».

Toutefois, ils préviennent que : « Si le ministre n’appelle pas pour arrêter le chantier, on va brûler la machine ».

Oumar Diaby

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici