Coronavirus : Les essais du vaccin de l’université d’Oxford interrompus après qu’un participant est tombé malade

0

Les essais cliniques finaux d’un vaccin contre le coronavirus, développé par AstraZeneca et l’université d’Oxford, ont été mis en suspens après qu’un participant a eu une réaction indésirable au Royaume-Uni.

AstraZeneca l’a décrit comme une pause « de routine » dans le cas d’une « maladie inexpliquée ». Les résultats des essais de vaccins sont surveillés de près dans le monde entier.

Le vaccin d’AstraZeneca-Oxford University est considéré comme un concurrent sérieux parmi les dizaines de vaccins mis au point dans le monde. On espère que le vaccin sera l’un des premiers à être mis sur le marché, après des essais de phase 1 et 2 réussis.

Le passage à la phase 3 des essais ces dernières semaines a impliqué près de 30 000 participants aux États-Unis ainsi qu’au Royaume-Uni, au Brésil et en Afrique du Sud. Les essais de phase 3 des vaccins impliquent souvent des milliers de participants et peuvent durer plusieurs années.

Stat News, le site web consacré à la santé qui a été le premier à faire connaître l’histoire, soutient que les détails de la réaction indésirable du participant britannique n’étaient pas immédiatement connus, mais cite une source qui révèle qu’il devrait se rétablir.

La décision de reprendre l’essai pourrait être prise dans quelques jours.

BBC

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.