Condamnation du Colonel Mamadou Alpha Barry : La Cour d’appel de Conakry demande à l’accusation d’apporter la preuve

0
Colonel Mamadou Alpha Barry, au milieu de ses avocats

Le procès en appel du Colonel Mamadou Alpha Barry, a débuté, ce lundi 15 mars à la Cour d’appel de Conakry. L’ancien porte-parole du haut commandement de la gendarmerie nationale, est jugé pour “vol aggravé“. En première instance, au tribunal militaire, Mamadou Alpha Barry, a été condamné à cinq ans de prison et au paiement d’une d’amande de 140 millions de GNF.

Pour cette première audience à la Cour d’appel de Conakry, les débats ont duré six heures. Après avoir écouté, le prévenu qui était à la barre et les arguments des avocats de la défense et de la partie civile, la Cour a demandé à l’accusation d’apporter la preuve de leur accusation.

« Nous serons en mesure de revoir notre livre de commerce où il y’a des factures, des documents pour soutenir les moyens que nous tentons de développer à la Cour d’appel. Nous ne soufrons pas de preuve, ce vol aggravé est réel », réagie Me Mohamed Lamine Sylla, avocat de la partie civile.

A lire aussi   CRIEF. Amadou Damaro Camara, aussi déféré !

Pour Me Salifou Béavogui, un des avocats de la défense, « Il appartient au ministère public de rapporter la preuve de l’accusation, il appartient à la partie civile d’apporter la preuve que les montants dont-elle réclame ont matériellement existé. Parce que depuis la première instance au tribunal militaire, à chaque fois qu’on a posé la question il(plaignant) dit qu’il a les documents à Madina », a-t-il mentionné tout en regrettant le fait leurs client est en prison depuis un an deux mois.

La suite du procès est renvoyée pour le 29 mars prochain.

Salimatou Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici