Bah Oury : « S’enfermer dans une boule et dire que tous ceux qui sont au pouvoir, on ne les reconnait pas… »

0
Bah Oury, président de l'UDRG

« A l’heure actuelle, le pays est dans de sérieuses difficultés », a déclaré Bah Oury, ce samedi 27 février 2021 à ses militants. Ils étaient en assemblée mensuel de leur parti politique, UDRG.

Des difficultés selon lui d’ordre, « politiques, des difficultés économiques, des difficultés liées à la situation de la pandémie Covid-19 et maintenant de la résurgence de la fièvre hémorragique Ebola. Que faut-il faire ? S’enfermer dans une boule et dire que tous ceux qui sont au pouvoir, on ne les reconnait pas, on ne les considère pas, on ne va pas discuter avec eux pour trouver des solutions au pays, c’est pratiquement démissionner. Démissionner par rapport à nos obligations de citoyen, démissionner par rapport à la nécessité de préparer le présent et l’avenir. Si on fait ça, c’est comme si on renie notre citoyenneté de guinéen (…) », a dit Bah Oury.

A lire aussi   Pourquoi faut-il juger et/ou sanctionner Alpha Condé et ses principaux collaborateurs ?

Ensuite, « En tant que responsable politique, ce qui nous intéresse, c’est l’intérêt de tous les Guinéens, quel que soit leur positionnement politique. Et, la situation actuelle, avec les problèmes qui ont été dénombrés, notre participation auprès du chef de file de l’opposition nous permet de faire prévaloir des revendications et des propositions pour que la situation s’améliore pour l’ensemble de la population guinéenne ».

Et de terminer ; « L’UDRG se bat en faveur de la libération des détenus politiques. Il y a près de 500 personnes, on ne connaît pas exactement le nombre, qui sont dans les prisons. Est-ce qu’il faut fermer les yeux sur tout ce monde et croire qu’on peut dormir tranquille ? Nous ne pouvons pas fermer les yeux, nous ne pouvons pas dormir tranquillement lorsque d’autres compatriotes sont en train d’être privés de leur liberté, de vivre des situations qui ne sont pas du tout admissibles de par les conditions dans lesquelles ils vivent ».

A lire aussi   Fodé Oussou Fofana :"Les actes posés par le CNRD n’engagent pas l’UFDG, parce que..."

Oumar Diaby

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici