Affaire de 200 milliards : « Un coup de fil  ou une convocation suffit  pour que le dossier  soit mis  dans les tiroirs  » Dansa Kourouma

0
Après l’éclatement de l’histoire des 200 milliards qui auraient été détournées par la ministre de l’enseignement technique et formation professionnelle,  Zenab Nabaya Dramé. Le procureur du tribunal de première instance de Kaloum avait annoncé l’ouverture des enquêtes pour faire lumière sur l’affaire. En conférence de presse, ce jeudi 3 décembre, Dansa Kourouma, président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSC-G), prédit déjà que le procureur n’ira pas au bout de cette affaire.
« Le procureur  de Kaloum s’ est  auto saisi du dossier  des 200 millions  mais attendez pour aller où ? Il n ‘a pas tout les statuts d’un procureur qui a toute les indépendances dans la lutte contre la corruption. Un procureur  qui enquête  sur les cas de corruption, n’a rien à voir avec un procureur  qui enquête  sur les cas de crime. Les crimes financière  et économique  ne s’enquêtent  pas de la même  manière  que les autres  cas crimes. Ce n’est  pas possible et même  s’ il a la volonté  de le faire, il n’a pas la protection  nécessaire pour réussir dans ce dossier. Un coup de fil  ou une convocation suffit  pour que le dossier  soit mis  dans les tiroirs » a prédit Dansa Kourouma.
Oumar Diaby
A lire aussi   Abandon des poursuites contre les Journalistes : c’est « une décision qui est conforme à la loi » Me Béa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici